La maitrise du mental

Le Shiatsu

shiatsuLE ZEN SHIATSU PAR SHIZUTO MASUNAGA

ou L’art du bien être

 

Shizutu Masunaga a été initié aux différentes techniques du Shiatsu dès l’âge de treize ans. En 1949, il est diplômé de psychologie et poursuit ses études de thérapeute. A partir de 1959, il est chargé de cours de psychologie clinique à l’Académie Japonaise de Shiatsu.
En partant des textes anciens et au travers de son expérience clinique, il a redécouvert le parcours des douze méridiens dans l’intégralité du corps, et a étendu à la totalité de ces parcours la pratique du Shiatsu afin d’en améliorer la technique et de la rendre plus efficace. Masunaga définissait le Zen Shiatsu comme une méthode puissante permettant de guérir le patient des maladies, ou encore comme l’un des moyens pour rester en bonne santé en soutenant le pouvoir de guérison que chacun porte en soi. Il insistait sur le fait que sa technique n’était pas forcément la meilleure, mais simplement une parmi tant d’autres.
Masunaga pensait que la maladie est une étape de la vie pour évoluer, ce qui signifie que :
Les cris du corps sont les messages de l’âme, et que la conscience exprime au travers de troubles énergétiques « générateurs de maladies » les entraves à son plein épanouissement.
A une période de sa vie, Masunaga, lorsqu’il pratiquait le soutra bouddhiste zo-agonkyo, (originaire des Indes), avait été attiré par un passage qui parlait du « Maître de la Médecine »  celui-ci y était défini comme ayant la faculté de comprendre la nature des maladies, de remonter à la source du déséquilibre,  c’est-à-dire à la cause fondamentale, ce qui permettrait ainsi au patient de supprimer toutes les souffrances en évitant qu’elles ne se reproduisent. Tout en continuant inlassablement à s’instruire dans le but d’évoluer, Masunaga insistait sur le fait que tout problème situé dans une zone précise du corps dénote d’un déséquilibre ailleurs. Si l’on ne traite que le symptôme apparent sans étendre la démarche au corps entier et sur plusieurs plans, sauf à de rares exceptions, l’organisme retourne rapidement à sa condition antérieure. Il pensait que cette démarche holistique était l’attitude idéale qu’un médecin ou un thérapeute devait adopter.

Le Shiatsu consiste à exercer des pressions plus ou moins fortes sur des points déterminés et sur tout le corps. Suivant l’endroit à traiter on utilise les doigts, les paumes, l’avant bras et parfois les coudes et les genoux, la méthode Masunaga est assez douce en comparaison à d’autres.
Le Shiatsu est une méthode puissante de soins qui peut être utilisée en complément de la médecine traditionnelle allopathique.
Il aide à rétablir l’unification entre le corps et l’esprit, étape essentielle pour atteindre un bon équilibre psycho-corporel.
Le Shiatsu est donc une technique qui est au service de votre bien-être physique et psychologique.

Depuis 1955, le Ministère de la Santé au Japon, reconnait officiellement le Shiatsu comme une médecine à par entière.
Il est couramment utilisé dans les cliniques et fait partie des pratiques d’hygiène thérapeutique.

Champ d’expertise

  • Préserve et améliore l’état de santé général
  • Rééquilibre le système énergétique dans sa globalité
  • Stimule et renforce le système immunitaire
  • Apporte une détente physique et psychologique en réduisant le stress et les tentions contribuant ainsi à améliorer le bien-être.

séance : de 1h à 1h30

Tarifs : 60€